Global Pass Interrail

Voyager seule avec un Global Pass Interrail : mon expérience

J’ai franchi le cap. Je suis partie 1 mois à l’aventure, sillonner l’Europe avec le Global Pass Interrail. Il arrivait au bon moment : après une année compliquée dans mon travail, j’avais besoin de me ressourcer, d’oublier le stress, de me retrouver. Je suis trop contente de m’être dépassée et d’avoir réalisé ce rêve qui s’est révélé être à la hauteur de mes espérances ! Si tu hésites à partir seule en voyage (et même si tu ne l’a jamais envisagé), je t’invite à poursuivre la lecture de cet article sur le voyage Interrail, dans lequel je te raconte cette incroyable expérience.

1. Global Pass Interrail : j’avais peur de voyager seule

peur de voyager seule Global Pass Interrail
Photo de Jessica Favaro sur Unsplash

Les préjugés du voyage solo ont la vie dure

Qu’est-ce que j’étais stressée avant de partir, tu n’imagines même pas. Mille questions et situations se sont enchaînées dans ma tête. Et s’il m’arrivait quelque chose ? Et si je me perdais ? Et si je galérais avec mes affaires ? Et si on me volait mes affaires ? Et si, et si, et si…

Autant te dire tout de suite que tout ce stress était une grosse perte de temps ! Durant tout mon voyage, je me suis sentie apaisée et en totale sécurité. Tous mes préjugés sur le voyage solo se sont envolés au moment où je suis arrivée à ma première destination.

Surtout, n’écoute pas les personnes qui te diront que le voyage solo est dangereux. Honnêtement, je ne vois pas en quoi visiter tranquillement un endroit est soumis à des risques de haute importance. Ce sont les situations dans lesquelles on décide de mettre qui sont dangereuses. Toute la différence est là.
Personnellement, en tant que voyageuse solo, je me suis imposé des limites qui me semblaient essentielles :

  • Ne pas me bourrer la gueule (risque de blessures, inconscience, personnes mal intentionnées…)
  • Décliner les verres dans les soirées (même si c’est gentiment donné, go poubelle, on ne sait jamais)
  • Eviter de sortir le soir / la nuit si je ne me sentais pas en confiance avec les personnes.
  • Bien m’organiser pour éviter tout imprévu

Au final, ce sont des choses que je ne fais pas non plus dans ma vie quotidienne. Il faut pouvoir anticiper les situations hasardeuses, pour éviter tout problème.
Concernant mes affaires perso, je les gardais dans une banane toujours sur moi. Alors certes, mon style n’était pas des plus hot, mais au moins, j’avais l’esprit tranquille. Donc même si on me volait mon sac à dos, il n’y avait rien d’essentiel à l’intérieur et honnêtement, le risque de cette situation frôlait le 0 de probabilité.

Stresser avant de partir en voyage seule est normal

La peur est un phénomène naturel et instinctif. C’est donc totalement normal de ressentir de l’appréhension lorsque l’on songe ou on décide de voyager seule pour la première fois. On sort (carrément) de notre zone de confort, ce qui nous fait stresser. C’est une protection du corps qui nous dis « eh, j’ai aucune info/connaissance sur ce projet, est-ce qu’il y aurait un danger ? » De bons vieux réflexes qui datent de l’âge de pierre. Mais c’est ça qui est génial ! Aller au-delà de ce que l’on connaît, découvrir de nouvelles choses, s’ouvrir au reste du monde, est ce qui fait toute la magie du voyage !

Je peux t’assurer que si tu te lances dans l’expérience, tu n’auras qu’une envie, c’est de recommencer ! La sensation de liberté, de quiétude et que l’on ressent quand on découvre un endroit pour la première fois et difficile à décrire, mais tellement agréable (et addictive, je crois que je suis accro).

A lire également : mon voyage Interrail solo : préparation et organisation

2. J’ai ressenti le voyage solo comme une thérapie

voyage solo expérience
Photo de Aleksandr Popov sur Unsplash

Très souvent, les personnes qui voyagent seules ont besoin de se ressourcer, d’un nouveau départ. Quand tu demandes aux voyageuses-eurs pourquoi ils voyagent, tu auras souvent comme réponse : « j’ai démissionné », « j’ai besoin de faire une pause », « j’ai été largué – ait quitté mon copain/ma copine.

Tu te rendras compte que beaucoup de personnes partagent ta vision d’esprit, ce qui créera des liens. Le voyage est une bulle, une échappatoire, qui permet de décompresser face aux pressions de la vie quotidienne. Si tu traverses une mauvaise période, je te conseille de partir seule en voyage, car c’est une réelle thérapie. C’est un moment à soi, pour soi, que tu garderas en mémoire toute ta vie. Le voyage solo apporte de la confiance en soi, de la maturité et une ouverture d’esprit. Plein de choses hyper positives pour toi quoi.

3. J’ai voyagé seule en étant introvertie

voyager seul quand on est timide
Photo de Sasha Freemind sur Unsplash

En tant qu’introvertie, j’ai justement adoré voyager seule avec Interrail, car j’aime la solitude. Cela ne m’a pas empêché de rencontrer tout un tas de monde, car j’apprécie aussi beaucoup échanger. En plus, ça m’a fait améliorer mon anglais de fou ! Si tu es timide, je pense que ce voyage pourra être très bénéfique pour toi. Tu te rendras vite compte que les personnes qui voyagent seules sont très nombreuses ! Tu dois avant tout faire ce voyage pour toi, sans penser à vouloir faire des rencontres à tout prix. Tu en feras, ne t’inquiètes pas, je peux de te l’assurer.
Si tu es timide et/ou introvertie, je te conseille (conseils que j’appliquerais moi-même dans un futur voyage) :

  • De choisir des petites auberges de jeunesse (si tu décides de choisir cet hébergement). Tu verras qu’il sera hyper naturel pour toi de parler avec d’autres personnes. Généralement, l’ambiance y est beaucoup plus chaleureuse. Certaines auberges commerciales ne sont vraiment pas adaptées aux introverties. En tout cas, ce n’est vraiment pas mon truc.
  • D’éviter les destinations trop touristiques. Tu rencontreras bien plus de voyageurs solo dans les endroits un peu moins fréquentés. Les grandes villes comme Berlin, Budapest ou Amsterdam accueillent beaucoup de touristes qui sont là pour se bourrer la gueule et faire la fête (évidemment, ce n’est pas le cas de tout le monde non plus). Si tu aimes la nature, je t’invite à aller près des lacs, par exemple en Slovénie, en Autriche ou en Italie. Ca te permettra aussi d’éviter la foule et de te sentir étouffée dans les grandes villes. En tant qu’introvertie, c’est ce genre d’endroits verts et calmes avec lesquels je me sens en symbiose.

A lire également : 5 choses à savoir avant de voyager avec le pass Interrail

4. Supporter la solitude en voyage

supporter d'être seul en voyage
Photo de Aleksandr Popov sur Unsplash

Si tu aimes être entourée et que tu es sociable, tu verras que rencontrer des personnes se fait en un claquement de doigts. Il y a des tas de voyageuses qui attendent, tout comme toi, de faire de nouvelles rencontres. Je te conseille pour cela de privilégier les auberges sociales, qui proposent des activités.

Néanmoins, tu seras forcément confrontée à la solitude. Tu ne pourras compter que sur toi-même. Mais je t’assure que ça te fera grandir et ça te permettra de te connaître, de retrouver tes envies, de te retrouver tout simplement. Ce voyage te permettra de te familiariser avec la solitude et de l’accepter. Si tu as peur de te retrouver seule, n’hésite pas à emporter de la lecture ou un carnet.

5. Voyager avec un Global Pass Interrail : mon avis

Pour conclure, si tu hésites à te lancer dans la merveilleuse aventure du voyage solo, je te recommande vraiment de te lancer. C’est la plus belle expérience que tu peux faire, crois moi. Si tu as peur en tant que personne seule, je t’assure que tes peurs sont infondées et valent (terriblement) le coup d’être dépassées. 🙂 Tu verras des endroits incroyables, rencontreras des tas de personnes. Bref, tu en auras plein les yeux et tu te créeras de beaux souvenirs pour toute ta vie. Go, go, go tu n’as qu’une vie, profite et surtout n’aie pas de regrets.

J’espère que cet article t’aura aidé. N’hésite pas à me partager tes impressions en commentaire :).

Mon compte Pinterest 📌

Rejoins mon tableau collaboratif ! 😊

Tu peux partager cet article sur les réseaux ! :)

2 réflexions sur “Voyager seule avec un Global Pass Interrail : mon expérience”

  1. Ping : Fiches défis pour sortir de sa zone de confort (avec 5 niveaux) - The 98's Girl

  2. Ping : Bilan personnel 2023 et attentes pour 2024 - The 98's Girl

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights